jeudi 27 avril 2017

Miscellanées

Pour la première fois depuis plusieurs semaines, j'ai eu envie d'aller dans mon atelier ce matin et de préparer une toile. Je crois que cela annonce la fin d'une période que je connais bien parce qu'elle m'arrive assez régulièrement. Une période pendant laquelle je ne peins quasiment pas. Je n'en continue pas moins de dessiner mais pas de pinceau, de toile, d'encre, d'acrylique !. Une période qui ne m'est pas spécialement agréable mais que, après coup, je trouve nécessaire car elle me permet de recharger les "batteries" créatives. 

Une période que je mets à profit pour lire , pour suivre des formations, pour découvrir des artistes, visiter des expositions etc... En voici donc, un petit compte-rendu : 

Les dernières lectures : 


«On ne voit pas avec ses yeux (ou seulement un peu), mais avec sa langue, son oreille, sa mémoire des mots (peut-être aussi bien son odorat). Toute image est déjà discours.» 


À la manière de son émission «Palettes», Alain Jaubert nous propose une lecture de vingt célèbres tableaux parmi lesquels La Vierge au chancelier Rolin de van Eyck, Les portraits d’Hélène Fourment de Rubens, L’Astronome de Vermeer, Le Bain turc d’Ingres, Montagne Sainte-Victoire de Cézanne, La Chambre d’Arles de Van Gogh ou encore Nu descendant un escalier de Duchamp. Enrichissant ! 






"Pratiquer les arts fait peur. Beaucoup d’artistes en herbe arrêtent en chemin, insatisfaits ou bloqués, confrontés à des problèmes qui semblent les dépasser : à quoi sert une œuvre artistique ? quels sont les obstacles à surmonter pour éviter un décalage trop grand entre ses désirs et sa pratique réelle ? Le mérite de ce petit ouvrage, clair et accessible, est de répondre à ces questions avec efficacité et simplicité : il décrit la triple confrontation auquel tout artiste doit faire face : au patrimoine artistique qui l’a précédé, aux regards des autres et à sa quête personnelle...".
Malgré des passages un peu longs, je retiens surtout de cet ouvrage que la pratique artistique doit se vivre comme un apprentissage technique destiné à l’épanouissement esthétique, mais surtout comme un cheminement personnel tourné vers les arts et les autres, d’une grande richesse.



L’une des plus grandes figures de l’art mexicain du XXe siècle inspire Benjamin Lacombe et Sébastien Perez pour leur nouvelle collaboration. Pour lui rendre hommage, Benjamin Lacombe propose une immersion inédite dans le processus créatif de l’artiste. Une succession de pages découpées et un texte poétique nous entraînent dans les profondeurs de l’âme de Frida Kahlo. À la manière d’un recueil de pensées, le livre explore les thématiques qui sont chères à Frida : l’amour, la mort, la terre, les animaux… 
Sébastien Perez insère dans son texte des phrases extraites des correspondances de Frida pour restituer de la façon la plus sincère et vraie ce que l’artiste ressentait « par-devers elle et face à elle ». Un magnifique album !.





"Auvers-sur-Oise, été 1890. Marguerite Gachet est une jeune fille qui étouffe dans le carcan imposé aux femmes de cette fin de siècle. Elle sera le dernier amour de Van Gogh. Leur rencontre va bouleverser définitivement leurs vies. Jean-Michel Guenassia nous révèle une version stupéfiante de ces derniers jours. 


Et si le docteur Gachet n’avait pas été l’ami fidèle des impressionnistes mais plutôt un opportuniste cupide et vaniteux ? Et si sa fille avait été une personne trop passionnée et trop amoureuse ? Et si Van Gogh ne s’était pas suicidé ? Et si une partie de ses toiles exposées à Orsay étaient des faux ?…

Autant de questions passionnantes que Jean-Michel Guenassia aborde au regard des plus récentes découvertes sur la vie de l’artiste. Il trouve des réponses insoupçonnées, qu’il nous transmet avec la puissance romanesque et la vérité documentaire qu’on lui connaît depuis Le Club des incorrigibles optimistes."

L'auteur construit son roman sur les conditions de la mort très controversée (suicide ? Homicide ?) de Vincent van Gogh pour faire revivre ce peintre flamboyant, avec ses angoisses et imaginer une rencontre entre deux artistes puis une histoire d'amour, pour notre plus grand plaisir.

Une belle histoire, une idée originale, mais je suis restée un peu sur ma faim ou plus exactement cela m'a donné l'envie de faire des recherches plus poussées sur la mort de van Gogh et sur le Dr Gachet et sa famille. 




Les formations achevées et en cours : 

MOOC du Louvre : L'instant figé 


MOOC : massive open online course ou 
en français cours en ligne ouvert et massif

Je vous avais déjà parlé des MOOC, ces ressources accessibles sur internet et gratuites. J'avais déjà suivi le MOOC consacré à Picasso et l'expérience avait été enrichissante!. J'ai donc été de nouveau séduite par ce MOOC dédié cette fois ci au mouvement dans l'art. Destiné à tous les curieux, le MOOC « L’instant figé » donne des clés d’observation et d’explication d’œuvres de l’Antiquité à nos jours, autour du thème du mouvement dans l’art.
Comment le génie de l’artiste arrive-t-il à faire jaillir le mouvement d’une œuvre pourtant immobile ? Quelles histoires issues de la mythologie et de la religion ont permis aux artistes d’étudier et d’inventer des formules pour décomposer et suggérer le mouvement ?
C’est Ludovic Laugier, conservateur du patrimoine en charge de la sculpture grecque au musée du Louvre, qui propose des réponses à ces questions.
Le cours s’organise autour de 5 thématiques accessibles dès l’ouverture :
  • Entrez dans la danse
  • Il va y avoir du sport !
  • Arrêt sur image
  • Corps à corps
  • Mouvements passionnés
Chaque thématique est illustrée par quelques œuvres majeures, comme la Victoire de Samothrace, le Verrou de Fragonard ou Les Sabines de David et bénéficie d’une mise en contexte historique et artistique. Chaque cours comprend des vidéos, des ressources complémentaires, des activités d’apprentissage et un forum de discussion. Pour suivre les cours et toutes les activités proposées, il faut compter environ 2 heures par séquence, mais chacun détermine librement le temps qu’il souhaite consacrer au cours. À la fin de chaque séquence, un quiz ludique permet de s’auto-évaluer sur les connaissances acquises et d’obtenir des « badges de connaissance ». Le MOOC permet à chacun d’organiser librement son parcours formateur, selon ses centres d’intérêt et ses disponibilités car les cours sont accessibles 24h/24. Il n’est pas nécessaire de se rendre disponible un jour et une heure donnés. Les participants doivent s’inscrire sur www.mooc-instantfige.com pour pouvoir accéder aux contenus, interagir avec les autres participants et apprécier leur progression.

MOOC Une brève histoire de l’art, de la Renaissance au XXe siècle




Je viens juste de commencer ce MOOC, je ne pourrai donc pas vous en faire une revue critique mais voici qu'il promet : 

Comment distinguer Leonard de Vinci de Michel-Ange ?
Un Monet d’un Manet ? Un Picasso d’un Braque ?
Et cette sculpture, doit-on l’attribuer au Bernin ou à Rodin ?
Pas de panique ! Voici le MOOC Une brève histoire de l’art. Vous y trouverez les clés de compréhension des œuvres du XVIe au XXe siècle, et de solides tutoriels pour apprendre à lire un tableau, une sculpture ou encore un monument. Le tout, sous une forme ludique et pratique, que vous pourrez consulter depuis votre ordinateur, votre tablette ou votre smartphone. Ce MOOC permettra à tous, de rafraîchir ses connaissances et de redécouvrir les chefs d’œuvres de notre patrimoine artistique. Il peut aussi être une base solide pour tous les élèves et étudiants qui préparent leurs épreuves d’histoire de l’art.

Une découverte :

C'est un peu par hasard que je suis tombée sur cette vidéo et j'ai d'abord été émue par le parcours de vie de cette femme.  Il irradie d'elle une présence d'une grâce infinie et une très grande force. Je me suis intéressée ensuite aux peintures et dessins de Frédérique Lemarchand. Comme toutes les vidéos d'elle qu'on trouve sur youtube, ses travaux sont inspirants même si le sens ne m’apparaît pas forcément. Elles apaisent le cœur, suscitent joie, confiance et ouverture à la magie de la vie. Dans cette vidéo, elle parle de son parcours : maladie très grave depuis l'enfance (la médecine disait qu'elle ne vivrait pas au-delà de 14 ans), grande solitude, épreuves physiques et émotionnelles très douloureuses couronnées par une greffe cœur-poumon à l'âge adulte. Le tout vécu dans une connexion très puissante à la vie par l'intermédiaire de son don pour le dessin puis la peinture. Une NDE lors de sa greffe a marqué une étape essentielle dans son histoire. 



Dans la video ci-dessous, Frederique Lemarchand laisse ses pinceaux
 évoluer, guidés en cela par la musique. 










Mes dessins au quotidien : 










mardi 4 avril 2017

Carnet de voyage

A chaque voyage, j'aime emmener avec moi un carnet dans lequel je dessine. Dessiner est pour moi, une façon unique de conserver ses souvenirs, bien mieux qu'une photo pourrait le faire. Pour coucher sur le papier des visages, des paysages ou tout autre élément, il est nécessaire de bien observer et par là même, vous les fixez dans votre mémoire. 

Pour ce voyage aux Emirats Arabes Unis, j'avais décidé d'emmener un petit carnet format A5, pouvant s'ouvrir à plat et sans spirales ( plus pratique quand l'on veut faire un dessin sur une double page). Pour mes stylos et feutres, j'avais opté pour une trousse Derwent qui peut en contenir une bonne quantité. Pas de crayons à papier ni de gomme car je préfère la spontanéité du travail à l'encre. 


Parmi mes stylos et feutres préférés, je citerai le classique BIC cristal noir et bleu pour des traits assez fins et des ombrages, puis les feutres Micron dans différents diamètres ainsi que le stylo pinceau de chez Pentel. J'ai également un feutre blanc qui me permet de faire quelques rehauts sur certains dessins. J'emmène également une petite boite d'aquarelle ou des crayons de couleur aquarellables et des pinceaux à recharge d'eau. 



J'ai commencé ce carnet avant même de partir puisque j'en ai profité pour croquer le matériel que j'emmenais mais aussi mes valises et ce que je devais y mettre!. 



Je vous livre ici quelques pages de ce carnet. Il n'est pas toujours facile de dessiner quand on est en vacances mais finalement, il y a toujours un moment dans la journée où vous pouvez le faire ( lorsque l'on se repose sur le transat par exemple, ou bien lorsque l'on prend un verre en terrasse...). J'ai également profité des 7 heures d'avion retour pour mettre en couleur les dessins faits plus tôt. Certains dessins ont également été esquissés sur site puis finis et détaillés en se référant à la photo prise au même moment. 



















 

vendredi 31 mars 2017

J'ai gagné un prix !

Je ne suis pas peu fière de partager avec vous les premiers prix que je gagne avec mes toiles ! 

"Voyager entre les lignes", une toile réalisée en techniques mixtes a remporté donc le Prix de l'originalité décerné par le public, le Prix de l'originalité décerné par le jury et s'est classé à la seconde place du concours général. 

J'avoue que c'est toujours assez encourageant ! 

Merci donc à vous qui avez aimé mon travail !


dimanche 19 mars 2017

Animation d'un atelier artistique à la médiathèque de Verson


J'ai eu la joie d'animer hier, un atelier artistique à la médiathèque de Verson. C'est également à la médiathèque, que sera proposé le vendredi 24 mars à 20h30 un spectacle : 
"Dans ma maison vous viendrez" 
d’après le recueil Paroles de Jacques Prévert
par Lionel JAMON
C'est dans ce cadre donc, que je proposais un atelier artistique inspiré de la poésie de Jacques Prévert. il s'agissait pour 14 élèves de réaliser une toile 20 x 20 cm, en techniques mixtes, en y insérant photos, textes et autres textures. 


Durant 4 heures, nous avons créé, collé, découpé, dessiné...tout en évoquant certaines notions de composition, et en jouant avec les matériaux. Tout cela dans une excellente ambiance !. 
Quelques unes de mes réalisations pour permettre aux élèves de s'inspirer
 et de mieux visualiser certains effets ou textures. 

Manon et Eva, parmi les plus jeunes, concentrées et intéressées


Mon objectif premier était de transmettre ma passion et de susciter des envies de créer tout en apprenant de nouvelles techniques. Je pense que la mission fut remplie !. 



Antoinette Aze nous a fait le plaisir de lire, avec talent, les 3 poèmes sélectionnés pour cet atelier ( Le jardin, Le cancre et Les feuilles mortes).



Et voici les réalisations du jour, toutes plus belles les unes que les autres. c'est toujours un plaisir de voir la façon dont les "artistes" du jour s'approprient les techniques suggérées et les interprètent avec leur sensibilité propre. 




Il semblerait que j'ai oublié de photographier quelques
 unes des réalisations, ne m'en voulez pas ! 

Merci à toutes les personnes hier, merci à Antoinette et à la médiathèque de Verson de nous avoir accueillies. Si vous avez assister à l'atelier hier et que vous passez par ici, n'hésitez pas à me laisser un petit mot comme trace de votre passage.